Type
Thèse de doctorat
Titre
From Berlin to Yangzhou. An enquiry into the transfer of Careful Urban Renewal and a Chinese city’s capacities to learn sustainability
Titre traduit
De Berlin à Yangzhou. Une enquête sur le transfert de la Rénovation Urbaine Douce et les capacités d’une ville chinoise d’apprendre la durabilité
Établissement de soutenance
Paris : Sciences Po - Institut d'études politiques de Paris
Pages
458 p.
Notes
Programme doctoral en Science politique
Mots clés
Berlin’s Careful Urban Renewal, Transfer, Yangzhou/urban China, Organisational learning
Résumé
EN | FR
Cette recherche explore les dynamiques et les impacts des transferts de concepts de développement urbain durable (DUD) de l’Europe vers la Chine. Ce sujet a suscité de plus en plus d’intérêt, suite à l’apparition de partenariats internationaux pour le développement d’éco-villes et de méthodes pour améliorer la qualité de vie des villes existantes. Cette étude explore en particulier une initiative de coopération internationale qui a concerné la ville de Yangzhou dans les années 2000. Cette initiative visait à promouvoir le transfert du concept de « rénovation urbaine douce », développé à Berlin au début des années 1980, afin d’encourager la conservation des quartiers traditionnels de Yangzhou. Partant des questions de recherche vouées à savoir si un modèle développé dans un contexte spécifique peut être mis en œuvre dans un autre, et la contribution de la coopération internationale dans ce processus, cette étude analyse le transfert de la rénovation urbaine douce à Yangzhou. Elle utilise un cadre de recherche qui met l’accent à la fois sur les résultats du transfert et sur le processus qui a amené à ces résultats. En se basant sur l’analyse de documents officiels, sur l’examen de la littérature et sur plusieurs entretiens, cette étude révèle que la coopération internationale peut contribuer de manière importante aux transferts de modèles de DUD. Elle révèle également que le succès de ces initiatives dépend beaucoup des capacités locales à importer les modèles étrangers. En particulier, elle montre que à Yangzhou ces capacités sont limitées. Ces limites sont surtout attribuées à la volonté politique des principaux décideurs locaux et à la structure institutionnelle du gouvernement local, qui fait prévaloir l’informalité et les décisions hiérarchiques sur l’application des règles formelles.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT