Type
Partie ou chapitre de livre
Titre
Mapping the Public of a Literary Festival with Multiple Correspondence Analysis: the Specificity of Literary Capital »
Dans
Empirical Investigations of Social Space
Auteur(s)
PICAUD Myrtille - Centre d'études européennes et de politique comparée (Auteur)
PACOURET Jérôme - (Auteur)
SAPIRO Gisèle - Centre européen de sociologie et de science politique de la Sorbonne (CNRS/EHESS/UP 1) (Auteur)
BLASIU Jörg - (Directeur de publication ou de collection)
LEBARON Frédéric - (Directeur de publication ou de collection)
LE ROUX Brigitte - (Directeur de publication ou de collection)
SCHMITZ Andreas - (Directeur de publication ou de collection)
Éditeur
Springer
Pages
229 - 243 p.
ISBN
9783030153861
Résumé
EN
Différentes enquêtes en France ont fait des publics des festivals un objet permettant d’appréhender les transformations des pratiques culturelles de ces vingt dernières années, en plus des enquêtes quantitatives nationales sur ces questions. L’enquête sociologique menée lors de l'édition 2011 du festival Les Correspondances de Manosque visait à explorer cette nouvelle forme de médiation culturelle dans le domaine de la lecture et son rôle dans le champ littéraire. Si l’analyse de l'organisation et du cadre du festival met en évidence les spécificités contemporaines de maintien de la croyance du grand public dans la valeur symbolique de la littérature, notre enquête sur son public, et plus particulièrement l'analyse des correspondances multiples, révèle un type particulier de capital culturel, le capital littéraire. Ce capital est caractérisé par des pratiques culturelles régulières centrées sur la littérature (lecture d'œuvres et de critiques littéraires, connaissance des auteur.es, participation à des événements littéraires), et nourri par des dispositions liées à l’enseignement et/ou les professions littéraires. Les festivalier.es doté.es d'un capital littéraire diffèrent dans leurs pratiques culturelles des spectateurs dotés d'autres formes de capital culturel, mais dont les pratiques de lecture sont moins intenses. Ainsi, l’ACM distingue les pratiques culturelles, celles consacrées à la lecture versus les sorties culturelles.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT