Auteurs Centres de recherche Disciplines et Collections Projets
Français English
 
 

L’effet des politiques économiques dépend-il de ce dont nous en savons ?

 

Notice

Type:   Contribution à un site web
 
Titre:   L’effet des politiques économiques dépend-il de ce dont nous en savons ?
 
Auteur(s):   Hubert, Paul (1983-...) - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
Ricco, Giovanni - Observatoire français des conjonctures économiques (Auteur)
 
In:   OFCE Le Blog
 
Date de publication:   2017-09
 
Mots-clés:   [fr] Anticipation d'inflation, Anticipations macroéconomiques, Banques Centrales, Politique monétaire, Puzzle
 
Résumé:   [fr] Les effets de la politique monétaire dépendent-ils de l’information dont disposent les ménages et les entreprises ? Dans ce billet, nous analysons dans quelle mesure la façon dont la banque centrale surprend les acteurs économiques affecte les effets de sa politique, et dans quelle mesure la publication par la banque centrale de son information privée modifie les effets de sa politique. Dans une économie où l’information serait parfaite et où les anticipations des agents privés sont rationnelles, les annonces de politique monétaire n’ont pas d’effet réel (sur l’activité) sauf s’il s’agit de « surprises », c’est-à-dire de décisions non anticipées. Dans la mesure où les agents privés connaissent les raisons économiques justifiant les décisions de politique monétaire, une surprise de politique monétaire correspond donc à un changement temporaire de préférence des banquiers centraux. [Premiers paragraphes]

[en] Do the effects of monetary policy depend on the information available to consumers and business? In this note we analyze how the way in which the central bank surprises economic actors affects the impact of its policy and the extent to which the central bank’s publication of its private information modifies the effects of its policy. In an economy that had perfect information and where the expectations of private agents were rational, monetary policy announcements would have no real effect (on activity) unless they constitute “surprises”, that is, unanticipated decisions. To the extent that private agents know the economic reasons behind monetary policy decisions, a surprise in monetary policy thus corresponds to a temporary change in the preferences of the central bankers. [Firsts paragraphs]
 
URL:   https://www.ofce.sciences-po.fr/blog/leffet-des-politiques-economiques-depend-il-de-ce-dont-nous-en-savons/
 
 

Fichiers