Co-auteur
  • BAFOIL François (1)
Type de Document
  • Thèse de doctorat (1)
La Bulgarie avait en 1990 l’un des nombre d’enfants, ayant des parents vivants, abandonnés dans des institutions parmi le plus élevé au sein des de l’Union Européenne. En portant notre attentions sur la manière dont la candidature à l’Union Européenne a affecté l’héritage post-communiste en Bulgarie, notre thèse cible le développement de la réforme des orphelinats et donc des institutions en approfondissantle concept de « désintitutionnalisation ». Dans un second temps, nous comparons cette réfome à la réforme britannique. Notre objectif est d’éclairer le rôle de l’Union européenne dans la transformation des politiques sociales de protection de l’enfance. Notre terrain de recherche est celui de la Bulgarie et du Royaume-Uni et leurs systèmes de protection infantile de 1989 à 2015.