Type
Article
Titre
Interroger les femmes et les hommes sur les violences subies en France et aux États-Unis : entre mesures statistiques et interprétations sociologiques
Dans
Nouvelles questions féministes
Éditeur
CH : Editions Antipodes
Volume
32
Numéro
1
Pages
64 - 76 p.
ISSN
02484951
Résumé
FR | EN
Au milieu des années 1990 en Amérique du Nord, un débat né vingt ans plus tôt reprenait de la vigueur entre Murray A. Straus et Michael P. Johnson, à propos du caractère symétrique ou non de l’usage de la violence physique dans le couple. Les femmes useraient-elles autant que les hommes de la violence physique ? Existerait-il une « symétrie de genre » dans le recours à la violence physique ? Depuis lors, des enquêtes statistiques se sont développées en Europe, qui permettent de plus en plus systématiquement de recueillir et de comparer les déclarations des femmes et des hommes quant aux violences qu’elles et ils subissent. Cet article propose de confronter les résultats d’enquêtes françaises récentes aux sources états-uniennes, du point de vue des résultats eux-mêmes, de leur interprétation et surtout des méthodes utilisées pour recueillir l’expérience des violences auprès des enquêté·e·s. Il conclut à une asymétrie des usages de la violence dans le couple.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT