Coauthor
  • GARAPON Antoine (1)
  • SERMET Laurent (1)
  • KUPIEC Anne (1)
  • ROLLINDE Marguerite (1)
  • Show more
Document Type
  • Part or chapter of a book (14)
  • Book (8)
  • Article (6)
in Hobbes, Spinoza ou les politiques de la parole Publication date 2009
SAADA Julie
18
views

0
downloads

in La guerre en question. Publication date 2015
SAADA Julie
WALZER Michael
2
views

0
downloads

in Hobbes, Spinoza ou les politiques de la parole Publication date 2009
SAADA Julie
1
views

0
downloads

in Raisons politiques Publication date 2012
SAADA Julie
9
views

9
downloads
Les doctrines de la guerre juste proposent un ensemble de normes morales tantôt proches, tantôt éloignées, du droit international permettant d'évaluer la légitimité de l'entrée en guerre (jus ad bellum) et de son déroulement (jus in bello). Si elles sont pertinentes comme instrument critique des pratiques et des discours visant à justifier certains usages de la force armée, ces doctrines ne sauraient être complètes sans un examen des conditions de la sortie de guerre, ou du jus post bellum. Ce dernier constitue un apport relativement récent aux doctrines de la guerre juste. La question de la justice de et dans la guerre est en effet indissociable de celle de l'après-conflit. Les objectifs de l'après-guerre, comme la démocratisation, la stabilisation politique ou la protection humanitaire, sont souvent invoqués pour justifier ou condamner une guerre, comme en témoigne l'intervention récente de l'OTAN en Libye. L'évaluation des justifications de l'entrée en guerre dépendra alors, dans une logique ex-post, de la conformité plus ou moins grande avec les critères de justice applicables à l'après-conflit. De même, un certain nombre de théoriciens du jus post bellum estiment que ce dernier doit examiner la manière dont la guerre a été menée, c'est-à-dire sa conformité avec le jus in bello, et exiger dans l'après-guerre des poursuites pénales en cas de violation des normes.

Sous la direction de SAADA Julie Publication date 2009
BENTOUHAMI Hourya
GRANGÉ Ninon
KUPIEC Anne
4
views

0
downloads

Publication date 2010
SAADA Julie
2
views

0
downloads
[La réflexion sur le droit peut-elle saisir son objet comme s’il se déployait dans une sphère autonome, ou bien doit-elle rapporter la logique juridique aux usages politiques qui en sont faits ? Partant de cette question, Hobbes et le sujet de droit met en lumière la rationalité juridique développée par Hobbes – rarement étudiée comme telle. Le philosophe rompt en effet avec les doctrines classiques de la loi pour penser l’autonomie du droit et le type de normativité qu’il instaure. Faisant de la volonté de l’individu la racine de l’ordre juridique institué, Hobbes construit une théorie inédite de l’obligation et une pensée du contractualisme centrée sur l’affirmation du sujet de droit, cette autre figure de la subjectivité. Mais cette pensée d’un sujet fondateur de l’ordre politique n’engendre-t-elle pas de nouvelles formes d’assujettissement ? Inscrit dans un système représentatif, jouissant d’une liberté négative plutôt que d’une absence de dépendance, le sujet de droit n’en vient-il pas à consentir à sa propre servitude ? Telles sont les interrogations qui traversent cet ouvrage et orientent une lecture politique de ce moment décisif de la rationalité juridique moderne.Résumé éditeur]

Publication date 1999
SAADA Julie
2
views

0
downloads

in Le libertinage et l'éthique à l'âge classique Publication date 2009
SAADA Julie
5
views

0
downloads

in Jurisprudence : revue critique Publication date 2012
SAADA Julie
18
views

0
downloads

in La Guerre en question. Sous la direction de SAADA Julie Publication date 2015
4
views

0
downloads

Next