Coauthor
  • VERTIER Paul (1)
  • DAVID Quentin (1)
Document Type
  • Report (1)
L’objectif de cette étude est de réaliser une revue de la littérature sur les effets qu’il faut attendre de la mise en oeuvre d’une mesure de gratuité généralisée des transports en commun sur la pression automobile dans l’agglomération parisienne. Pour répondre à cette question, nous avons croisé les regards que l’économie et la sociologie ont pu porter sur le sujet. Nous avons commencé par revenir sur les raisons pour lesquelles il est important d’inciter à l’utilisation des transports en commun. Premièrement, nous soulignons l’importance de réduire la pression automobile dans les villes en discutant les principales externalités qu’elle génère. Deuxièmement, nous présentons l’incidence de l’utilisation des transports en commun sur ces externalités. Nous mettons en évidence que l’utilisation des transports en commun réduit la congestion et la pollution de l’air, augmente l’activité économique et peut atténuer les décalages spatiaux. Nous avons ensuite réalisé une méta-analyse de la littérature traitant de la gratuité des transports en commun. Nous avons listé, de manière systématique, les articles sur le sujet, ce qui nous a permis d’identifier quelques 478 articles. Parmi ces articles, seuls 10 articles scientifiques traitent de la gratuité totale et 17 de la gratuité partielle. Cette démarche nous a aussi permis d’identifier 23 rapports (non-scientifiques) sur les politiques de tarification des transports que nous avons classés comme de la littérature « grise ». Ces travaux sont essentiellement mobilisés pour la dernière partie du rapport, afin rendre compte des effets observés des expériences de gratuité menées dans d’autres villes à travers le monde. Le principal enseignement de cette méta-analyse est l’absence de cadre de réflexion cohérent et unifié sur cette question. Nous sommes donc revenus sur les enseignements qui découlent des théories établies de l’économie des transports. Cette littérature ne traite généralement pas directement de la question de la gratuité des transports, mais permet d’étudier les effets d’une telle politique dans un cadre d’analyse cohérent et bien établi.