Type
Article de presse ou magazine
Titre
Le retour en force de la droite et du centre sur les territoires
Dans
Le Figaro
Éditeur
FR
Numéro
31 mars
Pages
7 - 7 p.
ISSN
01825852
Mots clés
Elections départementales, Droite, Centre
Résumé
FR
Malgré sa progression, le Front national demeure une force politique solitaire. Une semaine après avoir boudé les urnes départementales dans la proportion d'un sur deux, les Français ne se sont pas davantage mobilisés pour élire des conseils départementaux dont les électeurs ne comprenaient pas toujours très bien les tenants et les aboutissants. Mais la France tripolaire dont le premier tour avait accouché s'est, à l'occasion de ce second tour, quelque peu rebipolarisée sous la contrainte du mode de scrutin majoritaire à deux tours et des logiques qui l'accompagnent. Et pourtant, jamais un second tour d'élections cantonales ou départementales n'avait connu une offre politique aussi éclatée en trois grands blocs : la droite associée au centre présentait 1 602 binômes, la gauche en alignait 1 334 et le Front national 1 107. Les triangulaires touchaient 15 % (278 cantons) des 1 905 cantons qui restaient à pourvoir et, parmi les duels, il y avait même davantage de duels avec le FN (832 cantons) que de classiques duels entre la gauche et la droite (538 cantons). En dépit de cette dispersion des configurations de candidatures, l'ordre bipolaire a fait retour et le Front national n'a réussi à s'imposer que dans quelques dizaines de cantons. [Premier paragraphe]

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT