Type
Partie ou chapitre de livre
Titre
La rhétorique des professions libérales au service de la privatisation de l'Etat : le cas des juges consulaires du Tribunal de Commerce français
Dans
Sociologie des groupes professionnels : Acquis récents et nouveau défis
Auteur(s)
LAZEGA Emmanuel - Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales (IRISSO) (Auteur)
GADEA Charles - (Directeur de publication ou de collection)
DEMAZIÈRE Didier - (Directeur de publication ou de collection)
Éditeur
Paris : Éditions La Découverte
Pages
27 - 39 p.
Mots clés
Professions juridiques, Professions juridiques, Service public, Professions libérales
Résumé
FR
Dans Professionalism: The Third Logic, Eliot Freidson (2001) différencie la logique professionnelle du contrôle du travail, d’une part, et les logiques marchande et bureaucratique d’autre part. Le professionnalisme est la stratégie de ceux qui ont le privilège de définir et de coordonner eux-mêmes, de manière collégiale, leur propre travail, d’en définir les conditions, car ils peuvent en théorie se permettre d’ignorer les éventuelles exigences du client ou de la hiérarchie. Dans ce chapitre, nous montrons que les distinctions freidsoniennes perdent beaucoup de leur pouvoir explicatif dans un contexte où les frontières entre public et privé sont poreuses et mobiles. Nous nous appuyons pour cela sur l’étude du fonctionnement d’un corps intermédiaire, le tribunal de commerce français et ses magistrats élus, bénévoles et « consulaires ». Dans ce corps intermédiaire, les opérateurs du marché utilisent le modèle et la rhétorique du professionnalisme pour justifier leur entrée dans l’appareil d’État et leur exercice du contrôle social des marchés dans un cadre de régulation conjointe (Lazega et Mounier, 2002). Nous rendons compte de la proximité entre l’idéologie des magistrats consulaires (ceux-là même qui représentent le monde des affaires dans l’appareil d’État) et la rhétorique des professions libérales. Cette rhétorique et cette idéologie permettent aux magistrats consulaires de se percevoir comme une quasi-profession libérale pour gérer symboliquement la non congruence, dans la société française, des dimensions différentes de leur statut social. Notre source principale est une recherche menée au Tribunal de Commerce de Paris auprès de ces juges consulaires. Ainsi apparaît un enseignement relatif à la privatisation des services publics en général : cette dernière ne s’appuie pas seulement sur les mécanismes de l’économie de marché. Elle a aussi besoin de la rhétorique des professions libérales pour se donner un sens et une légitimité qui ne cadrent pas toujours avec la tripartition freidsonienne.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT