Coauthor
  • SAUGER Nicolas (12)
  • BROUARD Sylvain (10)
  • FRANÇOIS Abel (6)
  • BAUMGARTNER Frank (5)
  • Show more
Document Type
  • Article (34)
  • Part or chapter of a book (16)
  • Book (10)
  • Web site contribution (5)
  • Show more
in Transparency in a New World Order. Unveiling organizational visions Publication date 2008
LUQUE Emilio
MUNIESA Fabian
1
views

0
downloads

in La déconnexion électorale Publication date 2017-04
26
views

26
downloads

Dans cette thèse, nous proposons d’évaluer la représentation politique en Europe, tout en insistant sur la nécessité de considérer le point de vue individuel du citoyen. Nous développons ainsi une perspective nouvelle et originale sur la congruence entre les citoyens et les partis politiques. De plus, nous analysons la manière dont le système partisan affecte cette congruence au niveau micro et macro et, par conséquent, la manière dont celle-ci influence la satisfaction des citoyens envers le système politique. Nous nous appuyons tout d’abord sur le concept de représentation chez Pitkin, ainsi que les théories récentes sur le rôle des représentants. Ce faisant, l’importance des partis politiques, en particulier dans le contexte européen, est rappelée. Nous abordons ensuite la recherche sur l’opinion publique et la façon dont cette dernière analyse la relation entre les citoyens et l’Etat. Dans un troisième temps, nous revenons sur les approches qui combinent la recherche sur les partis politiques et l’opinion publique, en nous concentrant en particulier sur le concept de congruence. Toutefois, ces recherches présentent des lacunes, auxquelles nous proposons de remédier en développant une nouvelle approche de la relation entre les citoyens et les partis politiques. A partir d’une compréhension normative différenciée de la qualité de la représentation, des nouvelles normes pour juger la représentation du point de vue des citoyens sont présentées et de nouveaux concepts de congruence au niveau micro sont développés. Ce faisant, nous élaborons une typologie innovante de la congruence entre les citoyens et les partis politiques, reposant sur neuf concepts différents, introduits à travers (1) l'identification des critères d'évaluation de la représentation et (2) la formulation des normes pour l'évaluation de la représentation. Ces normes sont alors concrétisées en des indicateurs empiriques. Nous commençons par décrire, dans une optique comparative, la congruence entre les États membres de l'UE pour l'année 2014. Nous explorons ensuite la relation entre le système partisan et la congruence au niveau micro et macro, mettant ainsi en lumière l’impact du système partisan sur la congruence en fonction des divers concepts utilisés. Au niveau micro, l’analyse montre que la relation entre un concept de la congruence et le système partisan est stable et ne diffère pas, quel que soit l’enjeu. Au niveau macro, en revanche, les effets ne sont pas systématiques, mais varient en fonction des enjeux. Ces résultats éclairent sous un nouveau jour la relation entre le système partisan et la représentation, et contribuent ainsi à sa meilleure compréhension. Enfin, les effets de la congruence sont analysés à l'aide de modèles multi-niveaux, de façon à démontrer comment la congruence influence les jugements des citoyens sur la représentation politique. Il est démontré qu’au niveau micro, cette influence est systématique ; toutefois, l’intensité de cet effet varie selon l’enjeu. De ce point de vue, les enjeux qui importent le plus sont l’intégration européenne, la redistribution et la politique fiscale. En conclusion, notre recherche enrichit le débat théorique sur les partis politiques ; nos résultats permettent une meilleure compréhension de la représentation et expliquent la présumée « crise de la représentation », ouvrant de nouvelles pistes de recherches pour le futur.

Cette contribution analyse les stratégies du gouvernement en France pour accroître son contrôle de l’agenda en matière de politique européenne. Depuis le traité de Maastricht, le Parlement français a cherché à développer le contrôle parlementaire sur ces dossiers. Malgré un progrès indéniable, nous soutenons qu’en s’appuyant sur le déséquilibre de départ, le gouvernement est parvenu à neutraliser l’essentiel de ces avancées. L’explication que nous avançons est avant tout institutionnelle, dans la mesure où le déséquilibre de départ entre institutions permet au gouvernement de structurer les changements et leurs effets à sa guise.

11
views

0
downloads
This article analyses different standard measures of legislative turnover. Two main concerns are discussed: (1) the very definition of turnover: incoming MPs versus first-term MPs; and (2) the level of analysis: the whole chamber versus political groups. To illustrate this discussion, turnover in the French lower chamber, the Assemblée Nationale, is studied. It is shown that the choice of a particular measure is not trivial since empirical results are affected by the definition adopted. If the distinction between incoming and first-term MPs does not greatly modify results, the choice of the level of analysis leads to contradictory results. It is shown that the very logic of electoral contests leads to renewal mostly among those who lost previous elections, while incumbent majorities that lose elections hardly experience renewal. As both these phenomena coexist for every single election, aggregate measures of turnover do not account for these contradictory tendencies and tend to concentrate on alternation rather than turnover.

in RJournal Publication date 2013-06
BOYDSTUN Amber E.
COLLINGWOOD Loren
JURKA Timothy P.
WOUTER Van Atteveldt
9
views

9
downloads
Social scientists have long hand-labeled texts to create datasets useful for studying topics from congressional policymaking to media reporting. Many social scientists have begun to incorporate machine learning into their toolkits. RTextTools was designed to make machine learning accessible by providing a start-to-finish product in less than 10 steps. After installing RTextTools, the initial step is to generate a document term matrix. Second, a container object is created, which holds all the objects needed for further analysis. Third, users can use up to nine algorithms to train their data. Fourth, the data are classified. Fifth, the classification is summarized. Sixth, functions are available for performance evaluation. Seventh, ensemble agreement is conducted. Eighth, users can cross-validate their data. Finally, users write their data to a spreadsheet, allowing for further manual coding if required.

2
views

0
downloads
Money, finance and credit are literally the lifeblood of the modern economy. The distribution of money and credit are essential to productive investment in trade and industry, to the maintenance of consumer purchasing power and demand, to individuals' social status and standard of living, and ultimately to public order. This importnat new volume provides a wide-ranging discussion of both the potential and the problems arising from the application of multi-level governance literature to the monetary and financial domain. The contributors achieve this through a range of case studies and conceptual discussions of the issues raised by financial and monetary governance, acknowledging that multi-level governance has to take the form of a framework which recognizes a fluid range of scales, and the significance of non-formal institutional and social nodes of authority.

in La Vie des Idées Publication date 2012-01
FRANÇOIS Abel
6
views

6
downloads
Après les députés, A. François et E. Grossman dressent un portrait du ministre type sous la Ve République et suivent l’évolution de leur carrière au sein du gouvernement. Les résultats ne surprendront pas, mais frappent par leur constance, de 1958 à aujourd’hui.

in West European Politics Sous la direction de GROSSMAN Emiliano, SAUGER Nicolas Publication date 2009-07
11
views

0
downloads
Fifty years after the creation of the Fifth Republic, French politics is undergoing profound changes. The election of Nicolas Sarkozy has announced a general review of the French political system. A special committee – the comité constitutionnel – is currently drafting a catalogue of potential reforms. Debates focus on issues like presidentialization, parliamentary scrutiny of the executive or the creation of a popular initiative to trigger constitutional review of given legislative texts. These discussions reflect long-standing trends in the Fifth Republic. This volume aims at analysing those trends and at outlining the major perspectives for future development. In particular it puts the French political system in comparative perspectives and provides in-depth analysis of the evolution of the major political institutions and their relations. The volume argues that substantial reforms have helped to partially reshape French politics. Yet, it also shows that the fundamental characteristics of semi-presidential government have stood firm. The question is whether current debates and subsequent reforms are likely to alter the current pattern.

Next