Co-auteur
  • BENOIT-GUYOD Madeleine (4)
  • BERTOSSI Christophe (3)
  • SOUSA DANTAS Andrea (3)
  • LEVEAU Rémy (2)
  • Voir plus
Type de Document
  • Partie ou chapitre de livre (62)
  • Article (52)
  • Livre (31)
  • Numéro de périodique (12)
  • Voir plus
Sous la direction de WIHTOL DE WENDEN Catherine Publié en 2018-11-28
NICOLAS Alexandre
32
vues

0
téléchargements
Soixante-dix ans après la Déclaration universelle des droits de l'homme du 10 décembre 1948, cet atlas inédit établit un état des lieux : • Histoire des droits de l'homme : textes fondamentaux, liberté de conscience, citoyenneté... • Droits individuels et collectifs : droits des femmes, droit à la santé, droits de l'enfant... • À la conquête de nouveaux droits : droit de l'environnement, enjeux bioéthiques... • Droits en crise et mobilisations collectives : protection des libertés publiques, justice internationale, lois mémorielles... Plus de 80 cartes et documents complètent les textes rédigés par des spécialistes et apportent un éclairage original pour appréhender les enjeux et les défis de la sauvegarde des droits de l'homme dans le monde.

73
vues

0
téléchargements
Le livre examine d'abord les migrations et mobilités dans un monde interdépendant, où les facteurs de mobilité sont devenus structurels (1re partie). Puis il se penche plus particulièrement sur les révolutions arabes et la crise syrienne, aux causes plus conjoncturelles mais à l'origine d'une transformation de l’Europe euro-méditerranéenne et de la rive sud de la méditerranée en termes de migrations (2e partie). Puis il met l’accent sur le décalage entre les réponses fournies tant à l’échelon européen que mondial à cette nouvelle donne. Un accent particulier est mis dans ce contexte sur le sud, pour lequel un équilibre mondial est à inventer afin de lui donner plus de poids dans les négociations migratoires avec le nord de la planète (3e partie). À l’heure où la liberté de circulation des marchandises est exaltée et celle des hommes inégalement contrainte, il est urgent de disposer de connaissances précises et documentées sur ce qui est devenu la « question migratoire ». Dans leurs trajectoires, légales ou illégales, les migrants interrogent la France, l’Europe et la planète tout entière au sujet du droit à migrer. Du droit, aussi, à habiter le monde. Il nous faut alors comprendre, pour éviter de nouvelles tragédies comme celle d’Aylan Kurdi, cet enfant syrien échoué sur la côte turque et dont la photo a fait le tour du monde. Il fait partie des cohortes de migrants qui ont défié la mort pour fuir les persécutions d’États dictatoriaux, d’organisations terroristes ou qui ont simplement voulu trouver un avenir meilleur. Dans de nombreux pays, ces phénomènes – nouveaux enjeux économiques, éthiques et politiques de taille – sont au cœur des débats et des tensions politiques les plus vives. Loin des dérapages politiciens qui convergent en un mélange confus de bons sentiments, de peur et d’informations fallacieuses, cet ouvrage nous éclaire sur la nouvelle donne migratoire.

in Le nouveau magazine littéraire Publié en 2018-02-28
85
vues

0
téléchargements
Les inégalités de la planète se vérifient devant le droit à la mobilité, explique Catherine Wihtol de Wenden, qui participera à la convention nationale sur l’accueil et les migrations les 1er et 2 mars 2018, à Grande-Synthe. Les frontières s’ouvrent pour les citoyens des pays du Nord mais restent dramatiquement fermées pour ceux du Sud.

Humanisant la mondialisation et contribuant au « rapprochement du monde dans le monde », les migrations, facteurs essentiels du développement humain, font aussi partie des globalisations contradictoires qui voient s'opposer objectifs politiques et impératifs économiques, sociaux, culturels et éthiques. Un monde plus fluide : élites, migrants économiques, réfugiés, apatrides, les catégories se brouillent, plaidant pour un droit à la mobilité qui remet en question les notions de frontières, de souveraineté, de citoyenneté. De nombreux pays sont aujourd'hui pays d'accueil et de départ. De nouvelles situations apparaissent : déplacés environnementaux, migrants intérieurs et pendulaires, touristes, soulignant l'interdépendance d’un monde en mouvement.Réel enjeu planétaire, les migrations transforment les relations internationales, redéfinissent la souveraineté des États d’accueil, mettent en scène les États de départ, font surgir un individu acteur de sa vie, et demandent une diplomatie nouvelle faisant appel à une gouvernance mondiale et régionale des migrations. (Résumé éditeur)

in Alternatives internationales. Hors-série Publié en 2009-12
1
vues

0
téléchargements
Face à des pays riches qui se ferment, nombre de travailleurs migrants vont chercher fortune dans d'autres pays en développement. Où les conditions d'accueil sont plus dures encore.

in Migrations société Sous la direction de WIHTOL DE WENDEN Catherine Publié en 2013-09
21
vues

0
téléchargements

5
vues

0
téléchargements
Résumé de l'ouvrage : Il arrive que la vie et l’oeuvre d’un universitaire soient étroitement mêlées. Sans un service national au Chili, une thèse sur une institution latino-américaine peu connue (…), François Julien-Laferrière serait-il devenu le maître, et même l’un des principaux fondateurs, du droit des étrangers, spécialité devenue si importante aujourd’hui, tant pour la société en général que pour le perfectionnement du contentieux administratif? Serait-il devenu le grand ambassadeur de la pensée juridique française dans toute l’Amérique latine qu’il est aujourd’hui? (…) Unité de la vie et de l’oeuvre aussi dans le style : l’homme allie la bienveillance à la fermeté dans les convictions, l’auteur la rigueur scientifique à la simplicité de l’expression ; c’est par là qu’il a su se faire apprécier par ses pairs et ses étudiants en même temps que respecter par ses lecteurs les plus exigeants, tels ceux du Palais Royal… Chacun le sait, mais la chose est suffisamment rare pour mériter d’être ajoutée ici: chez François Julien-Laferrière, la passion de l’engagement professionnel (le service de l’Université, mais aussi l’expérience du barreau) et personnel (France Terre d’Asile, mais aussi la famille) n’a jamais obscurci la raison du savant et de l’humaniste.

in Sur - International Journal on Human Rights Publié en 2016-11
19
vues

19
téléchargements
With more people on the move than ever before – an estimated 1 billion – it is crucial to understand who these people are, why they are moving and where they are going. In this article, Catherine Wihtol de Wenden does just that by offering a panorama of contemporary migration patterns. The author sets out how migration became a globalised and – paradoxically - a regionalised phenomena, examining, for example, the flux of migrants from Latin America to North America and the migratory system that focusses on Russia. She then addresses several “new migratory situations” including the Chinese arriving in Africa and wealthy retirees from the Global North finding homes in the Global South. Refugees and undocumented migrants are given special focus given the author’s belief that these categories of migrants are likely to increase or become more diversified in the near future. The article concludes by addressing three aspects which will continue to shape “new migrations”: the increase in the world population and international migration; the relationship between urbanisation and migration; and finally, climate change.

Suivant