Type
Contribution à un site web
Titre
La présidentielle de 2017 est une élection par défaut
Mots clés
Election présidentielle, Vote par défaut, Genre, Age, Religion, Femmes
Résumé
FR
L'analyse des intentions de vote des électeurs en avril 2017 montre que près de la moitié d'entre eux vont voter au premier tour de l'élection présidentielle par défaut. Le croisement de la nature du vote, par adhésion ou par défaut, avec l'indécision ou la certitude du choix électoral permet d'établir une typologie des électorats entre les plus solides et les plus fragiles. Les électorats de François Fillon, de Marine Le Pen et de Jean-Luc Mélenchon apparaissent comme les plus solides alors que celui d'Emmanuel Macron apparaît comme le plus fragile. Au sein de chaque électorat, la différences entre les électeurs les plus adhérents et certains de leur choix d'une part et les électeurs par défaut et incertains de leur choix d'autre part sont fortement influencées par l'âge, le genre et l'appartenance à la tradition catholique.
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT