Type
Web site contribution
Title
Les vies noires comptent aussi
In
Le Monde.fr
Keywords
Etats-Unis, violence, police, justice
Abstract
FR
Les morts à répétition de jeunes Noirs abattus par la police, alors qu’ils n’étaient aucunement menaçants, ont suscité depuis trois ans une réaction d’une vigueur qui a surpris une bonne partie du monde politique et des observateurs de la société américaine contemporaine. Pourtant, le mouvement Black Lives Matter s’inscrit dans une longue histoire, celle des protestations organisées contre les violences policières, qui sont au cœur du militantisme noir américain depuis un siècle. Au début des années 1920, la Naacp (National Association for the Advancement of Colored People, la principale organisation de défense des droits des Noirs) dénonçait la collusion entre certains services de police et de justice et des organisations suprémacistes blanches comme le Ku Klux Klan (KKK), alors tout puissant dans le Sud profond. Des chefs du KKK portaient une étoile de shérif le jour et une cagoule blanche la nuit. Dans les grandes villes du Nord, ce sont les policiers, presque tous blancs jusqu’aux années 1960, qui étaient accusés de violences, comme à Chicago en 1919, lorsqu’ils participaient aux ratonnades dans le quartier noir...

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT