Type
Article
Titre
L’organisation de la régulation conditionne-t-elle le changement institutionnel ? Le cas du secteur pharmaceutique en France et en Angleterre
Dans
Revue internationale de politique comparée
Éditeur
BE : De Boeck-Wesmael
Volume
23
Numéro
4
Pages
491 - 517 p.
ISSN
13700731
DOI
DOI : 10.3917/ripc.234.0491
Résumé
FR | EN
Le changement en matière de régulation économique a traditionnellement été analysé au prisme de la théorie de l’agence, qui oppose la ridigité des schémas bureaucratiques traditionnels à la fluidité attribuée aux organisations répondants aux principes du nouveau management public. A partir d’une comparaison des évolutions de la régulation du marché pharmaceutique en France et en Angleterre, l’article rejette cette opposition, en insistant sur les temporalités des réformes et sur les rapports de force internes aux secteurs pour expliquer le rythme et l’orientation du changement. Au cours des années 1990 et 2000, les deux pays empruntent des voies symétriquement divergentes. Dans un premier temps, une agence décentralisée est créée en Angleterre, tandis qu’une administration interministérielle est fondée en France. Ces deux entités sont dans un second temps concernées par des réformes limitant leurs capacités d’intervention. On montre alors comment les choix passés et le positionnement des acteurs expliquent la requalification de ces projets dans les deux cas étudiés, davantage que les traits organisationnels dominants dans un pays ou dans l’autre.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT