Type
Entretien
Titre
Révolutions, contre-révolutions : qu’en dit l’historien ?
Dans
Confluences Méditerrannée
Auteur(s)
FILIU Jean-Pierre - Centre de recherches internationales (Celui qui est interviewé)
RAVENEL Bernard - (Intervieweur)
Éditeur
FR : Éditions L'Harmattan
Volume
2020/4
Numéro
115
Pages
25 - 35 p.
ISSN
11482664
Mots clés
mouvements révolutionnaires arabes, histoire
Résumé
FR | EN
En revenant sur l’ancrage passé des mouvements révolutionnaires arabes, l’historien Jean-Pierre Filiu souligne ici l’influence des origines historiques sur les mouvements nés à partir de 2011. La négation de l’autodétermination des peuples arabes opérée à la fois par les Européens au XIXème-XXème ainsi que par leurs successeurs arabes autoritaires constitue la pierre angulaire de l’explosion populaire de la décennie 2010. En déconstruisant les préjugés simplistes des occidentaux autour de l’idée de « dégagisme », l’historien met en avant le fort sentiment de manquement démocratique ainsi que la volonté de refonte de leur système par lesquelles sont guidés les peuples arabes. Tout en retraçant l’importance du caractère pacifique des soulèvements arabes au cours de l’histoire, cet entretien pointe du doigt les limites auxquelles les populations doivent faire face.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT