Type
Article
Titre
Pétrole : chronique d’un effondrement
Dans
OFCE Policy Brief
Éditeur
FR
Numéro
68
Mots clés
Pétrole, COVID-19, Prix, Baisse de production
Résumé
FR
Entre début mars et fin avril 2020, les barils de Brent et de Western Texas Intermediate ont perdu respectivement 71 % et 73 % de leur valeur en dollars. Deux chocs concomitants sont à l'origine de cette dégringolade. D'abord, le choc de demande lié à la crise du Covid-19 a commencé par la baisse de la croissance chinoise dès la fin du mois de janvier 2020 et a été amplifié par l'extension mondiale des mesures de confinement à partir de la mi-mars. Parallèlement, un choc d'offre, né des dissensions au sein de l'OPEP+, est intervenu début mars, aggravant le déséquilibre entre offre et demande. Les pays de l'OPEP+ ont fini par signer un accord historique de baisse de production de près de 10 %, en vigueur à partir du 1er mai 2020. Pourtant, cette baisse de production est apparue insuffisante pour soutenir les prix du pétrole et le décalage entre offre et demande a continué de grever le niveau des prix. [Premier paragraphe]

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT