Type
Article
Titre
Ce que la participation fait à l'action publique : Le cas du plan de transformation de Lathrop à Chicago
Dans
Gouvernement & action publique
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
1
Numéro
1
Pages
57 - 84 p.
ISSN
22600965
Mots clés
contestation, rénovation urbaine, participation
Résumé
FR | EN
À partir de l'étude du projet de rénovation des logements sociaux de Lathrop dans la ville de Chicago (Illinois), cet article analyse les effets de la participation des publics-bénéficiaires sur la mise en œuvre de l'action publique. Les habitants de ce quartier se sont opposés au projet pour lequel ils ont été sollicités. Leur usage des dispositifs participatifs a entraîné la constitution d'un mouvement protestataire ayant abouti au blocage du projet pendant plusieurs années. Les processus participatifs peuvent donc échapper aux acteurs publics ou privés qui en ont la responsabilité. Il apparaît que la participation a ouvert une fenêtre d'opportunité pour la contestation et que ses outils ont constitué autant de structures mobilisatrices à partir desquelles les citoyens-bénéficiaires se sont organisés et ont cadré leurs revendications. Pourtant, l'article met aussi en avant la complexe adaptation des programmes publics en réponse à l'inclusion des publics-cibles. Il conclut que les limites de la participation se situent peut-être davantage dans l'incapacité des acteurs publics à apprendre de ces processus plutôt que dans la manipulation des dispositifs participatifs ou des conflits qui en émergent.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT