Type
Article
Titre
Le droit international privé au service de la géopolitique : Les enjeux de la nouvelle Convention de la Haye du 2 juillet 2019 sur la reconnaissance et l'exécution des jugements étrangers en matière civile ou commerciale
Dans
Revue critique de droit international privé
Éditeur
FR : Sirey
Numéro
3
Pages
427 - 448 p.
ISSN
00350958
Mots clés
Convention de la Haye du 2 juillet 2019
Résumé
FR
Les enjeux géopolitiques du régime apparemment anodin des effets des jugements étrangers à l'échelle internationale sont plus complexes et moins rationnels qu'ils peuvent le paraître à la seule lecture du texte du nouvel instrument de La Haye, qui a abouti, contre toute attente, vingt ans après l'échec du vaste projet du millenium. Ces enjeux sont à rechercher dans quatre directions : la nouvelle place de l'Union européenne à la table des négociations, exclusive de celle des États membres ; le réveil de la Chine au potentiel de soft power que revêt le droit international privé, au soutien de l'empire économique incarné dans la renaissance de la Route de la soie ; la mutation des équilibres induite par le Brexit et s'étendant aux marchés du Commonwealth ; la position nouvellement fragilisée des États-Unis dans l'ère du post-shame. Il n'est pas exclu cependant que le régime uniforme des effets des jugements étrangers soit pris simultanément dans le jeu d'une nouvelle concurrence entre les divers modèles de règlement des différends.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT