Type
Partie ou chapitre de livre
Titre
Chine: De plus en plus de mémoire(s) mais pas encore d'histoire
Dans
Communisme 2015. La guerre des mémoires
Auteur(s)
DOMENACH Jean-Luc - Centre de recherches internationales (Auteur)
COURTOIS Stéphane - (Directeur de publication ou de collection)
Éditeur
Paris : Éditions Vendémiaire
Pages
237 - 254 p.
Résumé
FR
[Résumé de l'ouvrage] L’effondrement du système communiste en 1989-1991 a bouleversé l’histoire de l’Europe aussi bien que de l’Asie. Depuis, les témoins ont pu s’exprimer, les archives se sont ouvertes, révélant l’ampleur de la terreur et des crimes commis contre les populations. Une véritable guerre des mémoires a dès lors débuté : mémoire glorieuse des communistes, ex-communistes et néo-communistes (révolution d’Octobre, Front populaire, guerre d’Espagne, victoire de 1945) contre mémoire tragique des victimes, depuis la guerre civile russe jusqu’au génocide cambodgien des Khmers rouges, en passant par la famine ukrainienne, les annexions soviétiques, la déportation des « peuples punis », la communisation forcée de l’Europe centrale et orientale, la terrible famine du Grand Bond en avant maoïste et la Révolution culturelle chinoise…. Au total, des dizaines de millions de morts. Cette guerre des mémoires, qui dure maintenant depuis un quart de siècle, constitue un enjeu fondamental pour l’unité de l’Union européenne, mais aussi pour les relations de l’Europe avec la Russie et la Chine. À terme, seul un grand travail historique permettra de déboucher sur ce que Paul Ricœur nommait « la juste mémoire » – une véritable mémoire européenne commune.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT