Type
Article
Titre
Cimetières des nombres et corps mobiles : des morts en guerre (Palestine/ Israël)
Dans
Diasporas
Volume
2017/2
Numéro
30
Pages
139 - 154 p.
Mots clés
Israël, Palestine, migrations, mort, guerre
Résumé
FR
En Palestine, les « cimetières des nombres » désignent ces lieux en Israël où, depuis les années 1960, sont gardés les corps des combattants et de ceux ayant commis des attentats, souvent comme monnaie d'échange ou par mesure de punition. Ils sont perçus dans la société palestinienne comme des corps détenus dont on espère la libération, dans une économie de la guerre et de l’occupation. Les modalités de leur rétention et de leur restitution ont varié selon les moments du conflit et des considérations politiques ou plus individuelles. Récemment, les démarches des familles et d’acteurs de la société civile palestinienne et israélienne se sont intensifiées et ont permis les retours fragmentés de certains de ces corps en Cisjordanie, à Gaza et à Jérusalem.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT