Type
Contribution à un site web
Titre
Le maquis d’Antoine dans Un Village français (France 3, 2009-2017) : un théâtre de la Résistance ?
Dans
TV/Series
Mots clés
war, game, resistance, drama, representation, World War 2, World War 1, France, November 11, guerre, jeu, résistance, théâtre, représentation, Seconde Guerre mondiale, France, 11 novembre, Première Guerre mondiale
Résumé
FR | EN
Prenant pour objet la constitution d’un maquis de jeunes hommes qui cherchent à échapper au STO, la cinquième saison d’Un Village français, diffusée en 2013 sur France 3, propose une réflexion sur la guerre et sa représentation. Les protagonistes, mus par l’insouciance d’une jeunesse alors relativement peu touchée par l’Occupation, sont ignorants des enjeux de la vie de l’ombre et semblent d’abord jouer à la guerre. La rencontre avec la Résistance et l’engagement – à l’origine de la scission du maquis – ne mettent pas fin à cette prééminence du « jeu » dans la vie quotidienne du maquis, même si celui-ci change de forme pour devenir théâtre dans le cadre d’une pièce mise en scène par un des réfractaires, étudiant au conservatoire. Celle-ci a une dimension performative et donne naissance à un grand défilé dans Villeneuve à l’occasion du 11 novembre 1943, inspiré par le défilé réel à Oyonnax (Ain) à la même date. A défaut de se battre, les maquisards existent à travers une symbolique patriotique. La saison 5 d’Un Village français nous propose donc une réflexion autour de la nature de la guerre et l’importance de sa représentation, entre jeu, théâtre et symbole.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT