Type
Article
Titre
La Bulgarie a-t-elle « sauvé » ses Juifs ?
Dans
L’Histoire
Éditeur
FR
Numéro
482
ISSN
01822411
Mots clés
Bulgarie, Seconde Guerre mondiale, sauvetage des Juifs
Résumé
FR
Alors que des élections législatives se profilent au printemps 2021, le sauvetage des Juifs, récit historique valorisé en Bulgarie, demeure une question complexe. Un miracle, une exception en Europe ? Depuis plusieurs décennies, le nom de la Bulgarie est associé à un récit enchanteur, celui du sauvetage de la quasi-intégralité de sa communauté juive, environ 48 000 Juifs, pendant la Seconde Guerre mondiale. En août 1944, alors que l'Armée rouge s'approche de la frontière bulgare, la philosophe Hannah Arendt écrit : « Pas un seul Juif n'avait été déporté, aucun n'était mort de cause autre que naturelle. »Et d'ajouter : « Personne, autant que je sache, n'a tenté d'expliquer le comportement du peuple bulgare qui est unique dans cette ceinture de populations mixtes. » Ces dernières années, pourtant, des voix de descendants de rescapés de la Shoah, de responsables de musée et d'historiens se sont élevées aux États-Unis, en Israël et en Europe pour inviter l'État bulgare à entreprendre une relecture critique de son histoire.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT