Type
Rapport
Titre
Pour un environnement institutionnel et financier favorable à l’investissement par les jeunes dans l’agriculture et les systèmes alimentaires en Tunisie
Auteur(s)
FIEDLER Yannick - Centre de recherches internationales (Auteur)
ELLOUMI Mohamed - Institut National de la Recherche Agronomique de Tunisie (INRAT) (Auteur)
BEN SAAD Abdallah - Institut National de la Recherche Agronomique de Tunisie (INRAT) (Auteur)
OUERTANI Emna - Institut National de la Recherche Agronomique de Tunisie (INRAT) (Auteur)
LABIDI Arbia - Food and Agriculture Organization (ONU) (FAO) (Auteur)
Éditeur
Rome : Food and Agriculture Organization of the United Nations
Pages
16 p.
Mots clés
entrepreneurs, agriculture, food systems, investment, Tunisia
Résumé
FR
En Tunisie, le taux de chômage des jeunes de 15 à 35 ans est très élevé, se situant autour de 35 pour cent, chez les diplômés du supérieur des régions de l’intérieur et en milieu rural, ce qui pousse un nombre important à l’exode et à l’émigration souvent au péril de leur vie. Par ailleurs, les régions de l’intérieur à dominante agricole et rurale accusent le plus grand retard de développement. Caractérisé par un vieillissement de la population des chefs d’exploitation et un faible niveau d’innovations techniques et organisationnelles, le secteur agricole peine à faire face aux défis de la stagnation de la croissance de la productivité, des changements climatiques et de la libéralisation des marchés des produits agricoles. Plusieurs initiatives visant à stimuler l’investissement dans les secteurs agricole et agroalimentaire ont d’ores et déjà été lancées afin de répondre à ces défis. Cependant, tous ces efforts n'ont pas entrainé l'amélioration nette des investissements dans le secteur agricole escomptée, et la part des investissements par les jeunes agri-entrepreneurs reste nettement en dessous des attentes. Des efforts concertés et substantiels s’imposent ainsi pour stimuler des investissements permettant de dynamiser les secteurs agricole et agroalimentaire, et répondre aux attentes des jeunes en leur offrant des opportunités entrepreneuriales et d’emploi. Sur une requête du Ministère de l’agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques, la FAO, le Laboratoire d’Economie Rurale de l’INRAT et l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles ont élaboré, de façon concertée avec les jeunes, une feuille de route pour promouvoir et pérenniser les investissements des jeunes agri-entrepreneurs. Ce policy brief résume les principaux défis identifiés et les solutions qui ont été validées par les parties prenantes tunisiennes, et s'articule autour de cinq axes: 1) Mettre en place un cadre de dispositifs, services et incitations financiers pour les jeunes agri-entrepreneurs; 2) Renforcer les actions de vulgarisation, de formation et de coaching; 3) Améliorer la communication et l’accès a l’information; 4) Garantir une meilleure coordination entre les différents acteurs et interventions; et 5) Renforcer la compétitivité et l’attractivité des filières.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT