Type
Article
Titre
Online Surveillance, Censorship, and Encryption in Academia
Dans
International Studies Perspectives
Auteur(s)
TANCZER Leonie Maria - University College of London (UCL) (Auteur)
DEIBERT Ronald J - University of Toronto (U of T) (Auteur)
BIGO Didier - Centre de recherches internationales (Auteur)
FRANKLIN M. I - Goldsmiths University of London (Auteur)
MELGAÇO Lucas - Vrije Universiteit Brussel (VUB) (Auteur)
LYON David - Queen's University (Auteur)
KAZANSKY Becky - University of Amsterdam [Amsterdam] (UvA) (Auteur)
MILAN Stefania - University of Amsterdam [Amsterdam] (UvA) (Auteur)
Éditeur
US : Blackwell Publishing
Numéro
ekz016
Pages
en ligne - p.
ISSN
15283577
DOI
10.1093/isp/ekz016
Mots clés
surveillance, censorship, encryption, academic freedom, Internet
Résumé
EN | ES | FR
Internet et les technologies digitales sont devenus indispensables dans le milieu universitaire. Un monde sans e-mails, moteurs de recherche et bases de données en ligne est pratiquement impensable. Cependant, dans cette ère de dépendance digitale, le milieu universitaire ne semble pas préoccupé par les nombreux défis que posent les technologies digitales dans les professions universitaires. Cette tribune a été inspirée par le débat d'une table ronde lors de la Convention annuelle de l'Association d’études internationales de 2017, où un grand nombre d'auteurs dans l'assemblée ont convenu de la nécessité de lancer un débat critique sur les effets de la surveillance et des méthodes de censure en ligne sur le savoir universitaire. Cette tribune formule cinq critiques à l'encontre de nos infrastructures numérisées, des institutions pilotées par les données, des entreprises mercenaires, des plateformes universitaires abusives et des pratiques en ligne non sécurisées. L'ensemble des articles de cette collection unique contribue à la recherche sur la liberté universitaire et aide à encadrer l'analyse du secteur néolibéral de l'enseignement supérieur, les pratiques de surveillance rencontrées par les étudiants et le personnel et la nécessité grandissante d'améliorer notre «hygiène digitale».

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT