Type
Book review
Title
The Science of Bureaucracy: Risk-Decision Making and the US Environmental Protection Agency’
In
Gouvernement & action publique
Editor
FR : Presses de Sciences Po
Volume
9
Number
4
Pages
103 - 106 p.
ISSN
22600965
Abstract
FR
1ères lignes : Au sein de la littérature consacrée à l’analyse des relations entre pouvoirs politiques, administration et intérêts privés, l’Environmental Protection Agency (EPA) a longtemps constitué un important cas d’étude . Pour le lecteur familier de ce vaste domaine de recherche, l’évocation de cette agence en charge de la protection environnementale aux ÉtatsUnis (intervenant dans de nombreux domaines allant de la pollution atmosphérique à l’usage des pesticides, en passant par la réglementation sur les substances toxiques ou l’eau potable) rappellera sans doute le débat qui avait opposé Dan Cook et Brian Wood dans l’American Political Science Review à la fin des années 1980 : alors que le premier voyait dans l’EPA le prototype d’une bureaucratie constamment ballotée entre l’influence de la présidence et celle du Congrès, le second soutenait au contraire que les « ressources » de l’agence et le « zèle » de ses membres lui conféraient une autonomie lui permettant d’ignorer, voire de déjouer, les coalitions d’intérêts défendus par les acteurs politiques

BIBLIOGRAPHIC QUOTE
EXPORT