Type
Article
Titre
« Les « sanglants trophées » de la conquête. Découpe des corps et guerres coloniales dans l’État indépendant du Congo fin XIXe siècle-début XXe siècle »
Dans
Cahiers d'études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien
Éditeur
FR : Sciences Po - CERI
Volume
1
Numéro
17
Pages
79 - 109 p.
ISSN
07649878
Résumé
FR
Cet article analyse la question des trophées humains collectés durant la longue « guerre de Trente Ans » qui caractérisa la colonie du roi des Belges, Léopold II, des années 1880 à 1900. Dans cet État indépendant du Congo, les guerres de conquête furent marquées par de nombreuses pratiques de collecte de trophées humains par les troupes coloniales et leurs chefs européens. Après avoir rappelé que le démembrement des corps constitue avant tout une critique faite aux pratiques combattantes des sociétés africaines, cet article étudie la réutilisation de ces pratiques, leur typologie (mains coupées, décapitations, etc.) et leurs significations politiques dans le cadre de la société coloniale naissante. Enfin, il analyse le scandale constitué par ces trophées humains dans les sociétés européennes au début du xxe siècle, marquant là l’une des plus fortes critiques adressées aux militaires de l’État indépendant du Congo.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT