Type
Article
Titre
Les signes religieux dans l’espace public américain
Dans
Observatoire de la société britannique
Éditeur
FR : Université de Toulon
Numéro
13
Pages
147 - 163 p.
ISSN
19573383
Mots clés
clause d’établissement, constitution, séparation, neutralité de l’État, Tea Party
Résumé
FR
Aux États-Unis, le premier amendement précise que « le Congrès ne votera aucune loi établissant une religion quelconque comme religion d’État »1, ce qui en clair implique une rupture complète avec l’ordre juridique britannique : la monarchie de droit divin était fondée sur une religion d’État, la religion anglicane. La république américaine sera, pour sa part, sans religion. La clause d’établissement du premier amendement fonde l’ébauche d’une laïcité américaine, louée par certains mais niée farouchement par d’autres. Le débat sur le sens à donner à la clause d’établissement du 1er amendement est au cœur des controverses existant aujourd’hui à propos de la place à donner aux signes et objets religieux dans l’espace public. Cet article examine les controverses et décisions de justice suscitées par l’existence de trois types de signes religieux dans l’espace public américain.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT