Type
Partie ou chapitre de livre
Titre
Usages et travail politiques : une sociologie compréhensive de l’intégration européenne
Dans
Les usages de l'Europe : acteurs et transformations européennes
Auteur(s)
JACQUOT Sophie - Centre d'études européennes et de politique comparée (Editeur scientifique)
WOLL Cornelia - Centre d'études européennes et de politique comparée (Editeur scientifique)
WOLL Cornelia - (Editeur scientifique)
JACQUOT Sophie - (Editeur scientifique)
Éditeur
Paris : Éditions L'Harmattan
Pages
1 - 27 p.
ISBN
2747564991
Résumé
FR
Pourquoi faire une sociologie politique des usages de l’intégration européenne ? La réponse nous semble résider dans l’évolution des théories de la construction européenne. Initialement, l’objet des études européennes était d’expliquer un régime ou une coopération internationale. Par conséquent, les théories dominantes étaient issues du champ des relations internationales. D’un côté, on trouvait des explications fonctionnalistes1 puis néo-fonctionnalistes2, de l’autre, la critique des réalistes et la théorie de l’intergouvernementalisme libéral3. Dans les deux cas, l’ambition était d’expliquer la création et la stabilité d’une coopération entre Etats, et d’analyser les politiques produites à ce niveau supranational. Les politiques nationales étaient un facteur qui déterminait les choix faits au niveau supranational, mais l’étude des politiques nationales se développait relativement indépendamment des études européennes (...).

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT