Type
Article
Titre
Les productions internationales et locales des frontières ethnoculturelles : les Roms de Bulgarie saisis par les institutions
Dans
Confluences Méditerranée
Numéro
93
Pages
27 - 37 p.
DOI
10.3917/come.093.0027
Résumé
FR
L’article revient sur la construction comme problème public des « questions roms » dans les arènes politiques européennes et internationales. Examinant les registres de justification offerts par les protagonistes dans le champ, il interroge la carrière de grilles d’intelligibilité concurrentes, la circulation des « savoirs » et leurs incidences sur la prise en compte de ces populations et la définition des politiques qui les visent. Les débats autour des « enjeux roms » ont acquis une intensité d’autant plus grande que s’y négociaient des mutations concomitantes et conflictuelles dans les rapports entre « Est » et « Ouest » européens. Loin de refléter une transposition linéaire de prescriptions internationales ou, a contrario, une résistance locale, l’administration de ces problématiques illustre, plus particulièrement dans les pays de départ, le redéploiement de savoir-faire et de représentations antérieurs que l’intégration européenne a refaçonnés plus que disqualifiés.

Contenu
<strong>Plan de l'article :</strong><br><br> Les premières mobilités post-communistes : d’Ouest en Est (celles des experts) et d’Est en Ouest (celles des Roms)<br><br> Le processus de pré-adhésion : les Roms, minorité discriminée par excellence<br><br> Les effets ambivalents des élargissements européens : le mainstreaming de la « discrimination raciale et sociale » sur fond de politique sécuritaire<br><br> Conclusion
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT