Type
Article
Titre
L'impact du genre sur le vote Marine Le Pen
Auteur(s)
AMENGAY Abdelkarim - Centre d'études européennes et de politique comparée (Auteur)
DUROVIC Anja - Centre d'études européennes et de politique comparée (Auteur)
MAYER Nonna - Centre d'études européennes et de politique comparée (Auteur)
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
67
Numéro
6
Pages
1067 - 1087 p.
ISSN
00352950
DOI
10.3917/rfsp.676.1067
Mots clés
Marine Le Pen, Front national, effet genre-génération, Radical Right Gender Gap, Big Five
Résumé
FR | EN
Le « Radical Right Gender Gap » désigne la moindre propension des femmes à voter pour les droites radicales. C’était vrai du temps de Jean-Marie Le Pen, moins depuis que sa fille lui a succédé. À l’élection présidentielle de 2012, les électrices ont autant voté pour elle que les électeurs, toutes choses égales par ailleurs. Puis l’écart est revenu aux élections intermédiaires qui ont suivi et il a de nouveau disparu à l’élection présidentielle de 2017. Cet article cherche à comprendre ces variations en croisant les effets du genre, de l’appartenance générationnelle et des traits de personnalité sur le vote Le Pen, à partir des French Election Studies (1988-2017).
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT