Type
Article
Titre
Comment rationaliser sans standardiser la médecine? Production et usages des recommandations de pratiques cliniques
Auteur(s)
CASTEL Patrick - Centre de sociologie des organisations (Auteur)
ROBELET Magali - Centre Max Weber (CMW) (Auteur)
Éditeur
FR : Eska
Volume
27
Numéro
3
Pages
98 - 115 p.
ISSN
02940736
Résumé
FR
A partir d’une synthèse de la littérature française et internationale de sciences sociales et des travaux conduits par les auteurs sur les recommandations de pratiques cliniques, notamment en cancérologie, l’article propose une analyse sociologique de la rationalisation des pratiques médicales qui prend acte d’un changement tout en échappant au dilemme « stratification de la profession médicale »/« perte d’autonomie ». L’enjeu pour les professionnels de la normalisation et de la rationalisation est de trouver un compromis entre la formalisation d’un lien entre diagnostic et traitement et la préservation de marges de liberté dans la mise en œuvre des recommandations au nom de l’incertitude et de la singularité des cas. L’article montre que la rationalisation en cours n'est pas nouvelle et s'inscrit au cœur de la dynamique professionnelle. Il montre ensuite qu’elle consiste en une forme de rationalisation « professionnelle » plus qu'« industrielle » qui ne conduit pas à une « standardisation » des pratiques mais préserve l’autonomie du jugement clinique, autorise des marges de manœuvre et ne met pas nécessairement la profession médicale sous contrôle extérieur. Ces effets de la rationalisation sont analysés, d’abord à travers le processus d’élaboration des recommandations, à la fois formalisé, institutionnalisé mais qui encadre les usages possibles des recommandations et en limite en particulier l’utilisation à des fins de contrôle extérieur à la profession.
CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT