Type
Article
Titre
Transformation des politiques de recrutement des forces armées au Royaume-Uni et aux États-Unis
Dans
Gouvernement & action publique
Éditeur
FR : Presses de Sciences Po
Volume
4
Numéro
4
Pages
621 - 640 p.
ISSN
22600965
DOI
10.3917/gap.134.0621
Mots clés
Armée, Gestion des ressources humaines, Privatisation, Recrutement militaire, Royaume-Uni, Etats-Unis
Résumé
FR | EN
Dans cet article, nous proposons un état de l’art des politiques de recrutement militaire au Royaume-Uni et aux États-Unis pour illustrer leur transformation au prisme du processus de libéralisation économique et de leur affirmation comme puissance militaire. Nous abordons la question des instruments de la politique de recrutement des forces armées américaines et britanniques sous l’angle des politiques publiques mais aussi des études de sécurité afin de mieux comprendre la logique de changement à l’œuvre depuis une dizaine d’années. En s’appuyant sur un travail documentaire exhaustif, nous illustrons les points de convergence et divergence d’action des ministères de la Défense dans la gestion d’une ressource humaine militaire enchevêtrée entre logique économique d’efficacité et logique de transformation du rôle de l’État. Si l’emploi d’instruments de nature incitative (salaires bonifiés, primes de reconversion, d’éducation) et le recours aux sociétés militaires privés caractérisent le mieux la politique de recrutement des armées américaines et britanniques, ces dernières se démarquent par une appréciation différente d’une approche en termes de qualité et de quantité des recrues.

CITATION BIBLIOGRAPHIQUE
EXPORT