Full Text
  • No (197)
Document Type
  • Report part (169)
  • Report (28)
Research Center
  • Centre de recherches internationales (195)
  • Institut de recherche stratégique de l'Ecole militaire (IRSEM) (2)
  • Université de Lorraine (1)
  • Institut français d'études sur l'Asie centrale (CNRS) (1)
  • Show more
Discipline
  • Religions (197)
  • Political science (197)
  • Sociology (3)
Language
  • French (193)
  • English (4)
in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°17 - mars 2018) Sous la direction de Centre de recherches internationales Publication date 2018-03
FATH Sébastien
1
views

0
downloads
Dans les débats brûlants autour de la succession du Président Joseph Kabila au Congo RDC, l'Eglise catholique apparaît aujourd'hui en première ligne. Le 31 décembre 2017, puis le 21 janvier 2018 et le 25 février 2018, un Comité laïc de coordination a lancé des appels publics pour mobiliser la foule. L'objectif : que la rue contraigne le détenteur du pouvoir à passer la main, conformément à la Constitution. Le mouvement de mobilisation populaire demande que le chef de l’Etat confirme publiquement qu'il ne sera pas candidat à un troisième mandat. Il sollicite également la libération des prisonniers, en respect des accords de la Saint Silvestre, sous l’égide de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO), fin 2016. Le CENCO joue sa crédibilité : il avait en effet obtenu du pouvoir l'organisation d'élections fin 2017, mais, au dernier moment, la commission électorale les a reportées au 23 décembre 2018 pour des raisons officiellement techniques (retard de recensement dans la province centrale du Kasaï), ouvrant la porte aux spéculations sur un maintien au pouvoir du Président Kabila. Après les manifestations du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018, la dernière marche a connu moins de succès, mais a néanmoins été sévèrement réprimée, alors que 85 intellectuels francophones décidaient de lui apporter leur soutien...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°16 - février 2018) Sous la direction de Centre de recherches internationales Publication date 2018-02
SIDI MOUSSA Nedjib
1
views

0
downloads
Dans le sillage des mouvements contestataires qui ont surgi avec les " printemps arabes " de 2011, le champ intellectuel français s'est fait l'écho de l'émergence de voix favorables à la sécularisation des pays dont l'islam est la religion d'Etat, notamment à la faveur de la sortie du film documentaire Laïcité, Inch Allah ! réalisé par la Tunisienne Nadia El Fani. A-t-on pu observer une telle dynamique pour l'Algérie ?

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°16 - février 2018) Sous la direction de Centre de recherches internationales Publication date 2018-02
DE CHAMPCHESNEL Tiphaine
2
views

0
downloads
Le 7 juillet 2017, au siège des Nations-Unies à New-York, 122 Etats ont adopté un traité sur l'interdiction des armes nucléaires (TIAN) après seulement trois semaines de négociations, et sans la participation des Etats principalement concernés. Le résultat est un nouveau traité assez bancal et lacunaire, en particulier sur la question de la vérification de la non-prolifération et du désarmement. Le caractère inabouti de ce traité n'empêche pas ses promoteurs de le considérer comme " historique ". Leur objectif était avant tout qu'un traité soit rapidement conclu pour servir de base à l'établissement d'une norme d'interdiction de l'arme nucléaire et pour conduire in fine à la délégitimation de la dissuasion nucléaire...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°17 - mars 2018) Sous la direction de Centre de recherches internationales Publication date 2018-03
FADIL Mohamed
1
views

0
downloads
Outre la tendance intégrationniste incarnée par le Parti de la justice et du développement (PJD) qui accepte, soutenu par son groupe religieux le Mouvement de l’Unicité et de la Réforme (MUR), d’être une force politique gouvernementale [voir le dernier texte de ce dossier], il existe un autre islamisme opposant. Si ce dernier accepte de contester le régime dans les limites conventionnelles fixées par celui-ci, notamment sans recourir à la violence armée, c’est là sa seule concession au système en place. En effet, aux yeux de la mouvance islamiste dont il est désormais question, le régime politique marocain, même avec sa dimension religieuse, n’est aucunement en mesure de traduire la théorie de l’Etat islamique tel qu’elle s’énonce dans la littérature classique portant sur l’islam politique. Cette tendance est principalement incarnée par Justice et Bienfaisance [Al-adlwal-Ihssane], fondé par Abdessalam Yacine (1928-2012). Le mouvement est un acteur majeur dans toutes les manifestations contestataires qui se tiennent aujourd’hui au Maroc, et s’oppose principalement à la position d’acceptation et de collaboration avec le régime incarnée par le PJD...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°8 - mai 2017) Sous la direction de Centre de recherches internationales Publication date 2017-05
0
views

0
downloads
Les djihadistes centrasiatiques ont, comme d’autres avant eux ou pendant la même période, bénéficié de refuges qui leur ont permis de survivre et de se réorganiser face aux régimes qu’ils combattent. On va se concentrer ici sur leurs principales bases de repli : l’Afghanistan et la Syrie...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°8 - mai 2017) Sous la direction de Centre de recherches internationales Publication date 2017-05
POUJOL Catherine
2
views

0
downloads
Neuf mois de présence en Asie centrale à la direction de l’Institut Français d’Etudes sur l’Asie Centrale, nous ont permis de lancer plusieurs initiatives : la préparation d’une table ronde sur la perception par les sociétés d’Asie centrale des menaces de radicalisation de type djihadiste (Almaty, 13 avril 2017), la conduite d’une série d’enquêtes parmi deux groupes d’étudiants (au Kazakhstan et au Kirghizstan), des entretiens informels réalisés avec des membres de la société civile au Kirghizstan, au Kazakhstan, au Tadjikistan, et enfin, la rencontre avec plusieurs spécialistes locaux et membres ONG sur ces questions. Nous pouvons désormais présenter quelques éléments d’analyse...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°8 - mai 2017) Sous la direction de Centre de recherches internationales Publication date 2017-05
RAHMANOV Akhmed
0
views

0
downloads
Le 3 avril dernier, un jeune Ouzbek dépose une bombe dans le métro et meurt dans l’explosion, en plein cœur de Saint-Pétersbourg. Peu après, le 7 avril, une autre attaque terroriste frappe le centre de Stockholm. La Suède est sous le choc, n’ayant pas eu à déplorer une attaque terroriste depuis les années 1970. Le pays est par ailleurs réputé sa tolérance...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°8 - mai 2017) Sous la direction de Centre de recherches internationales Publication date 2017-05
ZARCONE Thierry
0
views

0
downloads
Les récents attentats terroristes perpétrés, entre juin 2016 et avril 2017, contre des Occidentaux ou des musulmans par des assaillants d’origine ouzbek, confirment la radicalisation de plusieurs éléments de ce peuple d’Asie centrale, et leur participation à des réseaux internationaux de djihadistes...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°9 - juin 2017) Sous la direction de Centre de recherches internationales Publication date 2017-06
HURBON Laënnec
0
views

0
downloads
Pour comprendre l’état actuel du phénomène religieux aux Antilles françaises (Guadeloupe, Martinique, Guyane), il convient de tenir compte de deux moments importants dans l’histoire de la région : la colonisation instaurée dès la première moitié du XVIIe siècle et les changements survenus dans la région à partir des années 1970.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°6 - mars 2017) Sous la direction de Centre de recherches internationales Publication date 2017-03
TENENBAUM Charles
1
views

0
downloads
La diplomatie confessionnelle énonce, de manière générale, les stratégies internationales de trois catégories d'acteurs : les chefs religieux représentatifs d'une église ou d'une communauté, les organisations internationales publiques et privées à vocation confessionnelle, enfin les Églises de paix, principalement Quaker et Mennonite. La politique étrangère de certains États, lorsqu'elle s'inscrit dans un référentiel religieux ou lorsqu’elle se saisit d'un fait religieux comme objet de son action internationale, vient compléter cette typologie simplifiée...

in Observatoire International du Religieux (bulletin n°15 - janvier 2018) Sous la direction de Centre de recherches internationales Publication date 2018-01
GRASSO Anna
3
views

0
downloads
La réouverture de l'espace politique dans la Tunisie de l'après-révolution a permis à différents acteurs de prendre position et de lancer de nouvelles revendications. L'un des nouveaux phénomènes que nous avons pu observer dans ce contexte a été l'émergence d'un mouvement syndical dirigé par les imâms et les chargés des mosquées. La constitution de syndicats est destinée à permettre aux travailleurs de pouvoir, en s'unissant, exercer une pression sur leurs patrons pour améliorer leurs conditions de travail. Lorsque nous parlons de chargés des mosquées nous nous referons à tous les acteurs travaillant au sein de ces lieux de culte. Ce sont notamment l'imâm khatib, le clerc orateur chargé d'assurer la prière de vendredi ; l'imâm alkhams, le clerc chargé d'assurer les cinq prières quotidiennes ; le mouaddin, la personne chargée d'effectuer l'appel à la prière ; le qayim, la personne chargée de l'entretien des lieux de culte. En Tunisie, les mosquées sont appelées jemaa, mosquée-cathédrale où l'on effectue les cinq prières et la prière de vendredi, ou bien masjid, mosquée où l'on effectue seulement les cinq prières...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°17 - mars 2018) Publication date 2018-03
33
views

0
downloads
Réélu sans surprise le 18 mars dernier avec 76,7% des suffrages exprimés, Vladimir Poutine a rempilé pour un mandat de six ans à la tête de la Fédération de Russie, le jour même de l’anniversaire de l’annexion de la Crimée, quatre ans auparavant. Malgré ce plébiscite de façade, le taux de participation de 67,5% s’est révélé en-deça des espérances du pouvoir (70%), traduisant le relatif intérêt des votants pour une élection jouée d’avance. Pourtant, en amont des suffrages des « prières pour le Président » avaient fleuri dans certaines églises orthodoxes, incitant la population à renouveler le mandat de V. Poutine. Kathy Rousselet, spécialiste de la Russie, décrypte les raisons du soutien politique qu’affichent ouvertement certains prêtres orthodoxes au maître du Kremin.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°4 - janvier 2017) Sous la direction de Centre de recherches internationales, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2017-01
FATH Sébastien
3
views

0
downloads
Une des caractéristiques singulières du protestantisme évangélique subsaharien est sa judéophilie, qui se repère en particulier au travers du terrain de la musique Gospel/chrétienne. La proximité analogique entre la théodicée du peuple hébreu, esclave puis libéré de Pharaon, et celle des anciens esclaves noirs d'Afrique, nourrit une sensibilité commune et une sympathie...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°23 - novembre 2018) Sous la direction de Centre de recherches internationales, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2018-12
HARRY Frédérique
3
views

0
downloads
Quand l’Eglise luthérienne norvégienne se sépare de l’Etat en 2012, l’événement ne prête finalement qu’à quelques colonnes dans les journaux norvégiens et autant de murmures dans les couloirs du Parlement. Il marque pourtant un tournant historique dans l’histoire du royaume où l’Eglise a été associée au pouvoir politique depuis la Réforme. La culture du consensus qui est de mise en Norvège n’y est probablement pas pour rien : la séparation fait l’unanimité des députés et de la population. Pour les uns, la religion est une question personnelle, voire privée, et le modèle institutionnel de l’Eglise est un archaïsme dans une société largement sécularisée et diversifiée, tant sur le plan des croyances que des non-croyances ; pour d’autres, ce « divorce » fait les affaires de l’Eglise : celle-ci y gagne en liberté face à un pouvoir politique s’immisçant parfois un peu trop directement dans certaines affaires. C’est un curieux paradoxe qu’offre ainsi à voir la Norvège : à la fois terre luthérienne séculaire – où la nationalité et la religion luthérienne d’Etat sont longtemps allés de pair –, et lieu d’une sécularisation avancée, le cas du royaume septentrional jette aujourd’hui un éclairage sur les apparentes contradictions de notre modernité religieuse.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°25 - janvier 2019) Sous la direction de DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2019-03
7
views

0
downloads
Éditorial du bulletin n°25 de l'Observatoire international du fait religieux.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°22 - octobre 2018) Sous la direction de DIECKHOFF Alain, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2018-11
PORTIER Philippe
8
views

0
downloads
Editorial du bulletin n°22 de l'Observatoire international du fait religieux.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°3 - décembre 2016) Sous la direction de Centre de recherches internationales, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2016-12
Centre de recherches internationales
0
views

0
downloads
La section intitulée "Acts of Faith" sur le site du Washington Post est une ressource fondamentale pour s'informer, aussi bien des questions religieuses aux États-Unis que de la manière dont les enjeux internationaux du fait religieux sont traités par les journalistes spécialisés en Amérique du Nord...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°1) Sous la direction de Centre de recherches internationales, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2016-09
Centre de recherches internationales
0
views

0
downloads
Le 20 août 2016, le roi du Maroc a prononcé un discours remarqué, dans lequel il a fustigé l’islamisme radical et violent. Par-delà l'interprétation de la lettre ou de l’esprit de ce texte, que vous pouvez lire intégralement ci-dessous, il faut en cerner les enjeux au plan international...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°13 - novembre 2017) Sous la direction de Centre de recherches internationales, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2017-11
ROLLIER Paul
0
views

0
downloads
Depuis une vingtaine d’années, le paysage religieux pakistanais est traversé par un mouvement social de grande ampleur autour de la question du blasphème. Dernier épisode en date, en octobre 2017 des manifestants outrés par un prétendu assouplissement des lois sur le blasphème ont obtenu la démission du Ministre de la justice, après des semaines de sit-in aux portes de la capitale. Depuis l’affaire des Versets sataniques1, et plus encore au cours des dix dernières années, chaque « insulte » faite au Prophète Muhammad en Occident se traduit au Pakistan par de grandes manifestations et des affrontements violents avec la police. Comme si la mise en scène, dans la rue, de l’indignation collective face à de prétendus outrages à la religion, constituait un nouveau rituel public et citoyen...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°20 - août 2018) Sous la direction de Centre de recherches internationales, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2018-09
BARKA Bana
3
views

0
downloads
La partie la plus septentrionale du Cameroun, appelée région de l’Extrême-Nord et comptant six départements, subit depuis cinq ans les assauts meurtriers du groupe terroriste Boko Haram. Cette dégradation de la situation sécuritaire fait suite au débordement, sur le territoire camerounais, du conflit opposant l’Etat nigérian aux combattants islamistes qui projetaient d’instaurer un califat dans le nord-est du Nigeria. Les conséquences de conflit ont fait du Cameroun le deuxième pays le plus touché, parmi les quatre qui subissent les effets de la propagande et des attaques de Boko Haram : on compte aujourd’hui, selon l’estimation du PNUD, plus de 300 000 personnes déplacées internes au Cameroun ainsi que 60 000 réfugiés nigérians. Les morts et blessés se chiffraient en milliers jusqu’à 2017, année à partir de laquelle le dispositif militaire instauré par la Force multinationale mixte a réussi à sécuriser une bonne partie du bassin du Lac Tchad et à réduire considérablement le nombre d’incursions et d’attentats à la bombe attribués à des membres de Boko Haram. Les lamibe, les chefs traditionnels, ont désormais pris le relais pour lutter contre les ferments idéologiques de la radicalisation religieuse...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°22 - octobre 2018) Sous la direction de Centre de recherches internationales, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2018-11
REINA Morgane
12
views

0
downloads
Pour cette contribution, nous nous proposons de penser historiquement le fait religieux au Brésil. Par le recours à l'histoire de la modernisation au Brésil, il s'agira de réfléchir à la place historique de l'Église catholique pour tenter de mieux cerner les défis auxquels elle est confrontée aujourd'hui ainsi que l'expansion du pentecôtisme.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°22 - octobre 2018) Sous la direction de Centre de recherches internationales, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2018-11
GARAPON Béatrice
4
views

0
downloads
En Turquie, l’été 2016 a été marqué par une tentative de coup d’Etat visant à démettre l’autoritaire Président Recep Tayyıp Erdoğan. Ce dernier a immédiatement pointé la responsabilité de son allié d’autrefois, Fethullah Gülen exilé aux Etats-Unis depuis 1999. Si la manœuvre a échoué, elle a néanmoins mis à jour des failles dans l’autorité de R.T. Erdoğan. Afin d’écarter tout danger, le Président s’est livré à une campagne massive de purges au sein des milieux güllenistes, les rets des filets de la répression étant commodément assez larges pour ne pas s’arrêter à ces seuls ennemis désignés. Mais R.T. Erdoğan a eu également à cœur de réaffirmer sa légitimité par les urnes. Au printemps 2017, il a donc soumis à référendum une modification constitutionnelle portant sur une extension de ses pouvoirs. Comme l’analyse la chercheure spécialiste de la Turquie, Béatrice Garapon, à travers l’analyse d’une affiche, cette campagne a révélé la polarisation extrême de la scène politique turque qui, sous l’impulsion du Président, semble désormais répondre à la logique binaire du « Bien » contre le « Mal ».

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°22 - octobre 2018) Sous la direction de Centre de recherches internationales, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2018-11
FACAL Gabriel
2
views

0
downloads
A l’approche des élections présidentielles et législatives indonésiennes qui auront lieu en avril 2019, les candidats en lice ont désigné leurs colistiers. Les deux tickets principaux opposeront le tandem Joko Widodo (le Président sortant) – Ma’ruf Amin, et Prabowo Subianto-Sandiaga Uno. En arrière-plan, cette configuration électorale est marquée par une concurrence intense entre milices islamiques, lesquelles contribuent à infléchir significativement les stratégies électorales des prétendants...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°3) Sous la direction de DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2016-12
2
views

0
downloads
En Israël, la dernière version du projet de loi qui vise à contrôler l'utilisation de puissants haut-parleurs extérieurs par les mosquées (connue en Israël comme "la loi muezzin") sera discutée au Comité Ministériel Législatif. Ce projet a été proposé par le député à la Knesset Moti Yogev du parti de droite national-religieux HaBayiot HaYehud (Foyer juif) et le député David Bitan du parti du Likoud, qui est le parti au pouvoir (Bitan est également président de la coalition et du groupe parlementaire du Likoud). Il vise à interdire ou à réduire le volume de l'appel aux Musulmans à la prière, dans les mosquées d'Israël. Comme on pouvait s’y attendre, ce projet de loi a suscité un débat public orageux...

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°3) Sous la direction de DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2016-12
17
views

0
downloads
La Turquie est le pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés syriens. Selon les dernières données du Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies, sur les cinq millions de réfugiés syriens, près de trois millions sont en Turquie. Cette situation fait de la Turquie le premier pays d’accueil de réfugiés au monde.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°27 - mars 2019) Sous la direction de Centre de recherches internationales, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2019-06
KASTOUÉVA-JEAN Tatiana
AUDINET Maxime
5
views

0
downloads
La question des relations futures entre mondes orthodoxes russe et ukrainien se pose dès le début de la crise ukrainienne en 2014. Alors qu’il soutient habituellement l’action politique du Kremlin, le patriarche de Moscou, Kirill, est resté prudent face à l’annexion de la Crimée et au conflit du Donbass, de peur de s’aliéner les diocèses ukrainiens. En témoignait, notamment, son absence remarquée lors du discours historique du 18 mars 2014 de Vladimir Poutine sur le « rattachement » de la Crimée à la Fédération de Russie....

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°8 - mai 2017) Publication date 2017-05
PORTIER Philippe
1
views

0
downloads
Éditorial du bulletin n°8 de l'Observatoire international du fait religieux.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°19 - mai 2018) Publication date 2018-05
PORTIER Philippe
3
views

0
downloads
Editorial du bulletin n°19 de l'Observatoire international du fait religieux.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°5 - février 2017) Sous la direction de Centre de recherches internationales, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2017-02
1
views

0
downloads
Il y a un an, le gouvernement polonais décidait de créer les forces de défense territoriale, une cinquième branche venant s’ajouter à l’armée de terre, à la marine, à l’armée de l’air et aux forces spéciales. A cette occasion, le ministre de la défense polonais, Anton Macierewicz, fit une déclaration devant la commission de la défense de la Diète : « l'objectif des forces de la défense territoriale devrait être de renforcer les bases patriotiques et chrétiennes de notre système de défense et des forces armées, pour que le patriotisme et la foi des soldats polonais soient les meilleurs garants de notre sécurité et pour permettre la mise en œuvre effective du programme de reconstruction de l'armée polonaise ». Les élus de l’opposition s’en sont émus, non sans humour. Cette anecdote reflète parfaitement ce qui se joue en Pologne depuis que le parti PiS (Droit et Justice) a repris le pouvoir en novembre 2015 : la volonté de faire renaître une certaine idée de la Pologne dans laquelle le catholicisme a une place non seulement fondatrice mais surtout exclusive.

in Observatoire international du fait religieux (bulletin n°2) Sous la direction de Centre de recherches internationales, DIECKHOFF Alain, PORTIER Philippe Publication date 2016-11
BARB Amandine
0
views

0
downloads
Si Donald Trump applique à la lettre ses promesses de campagne relatives aux rapports entre l'État et la religion, il est probable qu'il ne restera plus, dans quatre ans, que quelques pans du fameux « mur de séparation » cher à Thomas Jefferson et qu'est censé garantir le Premier Amendement à la Constitution. Adopté en 1791, celui-ci prévoit que « le Congrès ne pourra faire aucune loi concernant l'établissement d'une religion (clause d'Établissement) ou interdisant son libre exercice (clause de libre exercice) »...

Next