Texte intégral
  • Non (9)
Type de Document
  • Rapport (7)
  • Mémoire universitaire (2)
Centre de Recherche
  • Centre de sociologie des organisations (3)
Discipline
  • Sociologie (8)
Langue
  • Français (9)
Publié en 1987-10
PASCALON Anne
2
vues

0
téléchargements
L'ambition théorique de ce travail est de chercher le moyen de prendre en compte une partie des données recueillies par les approches de la culture d'entreprise, dans une définition fondée en théorie. Le point de départ du travail se fait dans le cadre de l'analyse des organisations, quitte éventuellement à dépasser le cadre de ses hypothèses. Ainsi, on cherche à "dégonfler" le concept de son côté publicitaire, attractif, en l'étudiant non en soi mais dans le cadre du système de l'organisation dans son ensemble. 1. Les différentes définitions de la culture d'entreprise 2. L'utilisation du concept de corporate culture par la gestion 3. Succès et limites de la culture d'entreprise 4. LA culture dans l'analyse des organisations

1
vues

0
téléchargements

Directeur de la thèse URFALINO Philippe Publié en 1987-02
CARIOU Florence
MANGIN François
MORANDINI Emmanuel
SETBON Michel
1
vues

0
téléchargements

Publié en 2001-10
BONETTI Emmanuelle
BOURGEOIS Isabelle
HAURAY Boris
URFALINO Philippe
DALGALARRONDO Sébastien
0
vues

0
téléchargements

Directeur de la thèse FRIEDBERG Erhard Publié en 1982-11
MUSSELIN Christine
0
vues

0
téléchargements
Le but de cette étude est de comprendre, grâce à l'analyse stratégique, le fonctionnement du service Méthodes et organisation (SMO) de la ville de Duisbourg, en Allemagne fédérale, qui est chargé d'organiser le travail des 10000 salariés municipaux. [...] Après une semaine de prise de contact, au cours de laquelle nous nous sommes familiarisée avec l'administration duisbourgeoise, nous avons passé sept semaines sur place et mené 64 entretiens. [...] L'exploitation de ces entretiens nous a conduit à diviser ce mémoire en trois parties : la première sera consacrée à la présentation de la municipalité de Duisbourg, ainsi qu'à la situation du SMO dans l'administration ; la seconde aura pour objectif de présenter les relations entre les différents acteurs du SMO, pour arriver à de premières conclusions sur le fonctionnement interne de celui-ci ; la troisième décrira le mode de relation du SMO avec les services qu'il organise et comprendra les résultats de cette étude sur le fonctionnement interne et externe du SMO (extrait de l'avant-propos)

La première partie plante en quelque sorte le décor : elle présente succinctement les grandes caractéristiques des systèmes d'enseignement supérieur des deux pays, puis décrit les structures formelles des quatre universités étudiées. La deuxième partie est consacrée à la présentation et l'analyse des ressemblances et similitudes que nous avons pu observer dans le fonctionnement des universités allemandes ou françaises et qui sont au nombre de quatre. [...] Ces similitudes qui renvoient bien aux contraintes caractéristiques du métier d'universitaire en France comme en Allemagne ne doivent pourtant pas cacher les différences non moins marquantes qui peuvent être observées des deux côtés du Rhin. Au nombre de deux, elles sont présentées et argumentées dans la troisième partie. [...] Bref, à travers nos constats, les universités allemandes apparaissent comme des organisations moins anarchiques ou comme des anarchies plus organisées que les universités françaises : leur fonctionnement est plus régulier et plus discipliné, et elles réussissent mieux que les universités françaises à construire et à faire respecter un code de conduite qui s'impose à tous leurs membres. La quatrième partie cherche à expliquer cette différence en décrivant les conséquences qu'induit pour le fonctionnement des universités allemandes la pratique des négociations de recrutement, et notamment les différentes dimensions de la relation contractuelle implicite entre une université et ses professeurs que cette pratique génère. (extrait de l'introduction)

Publié en 1987
GREMION Catherine
HILAIRE Sylvie
BOURGEOIS Catherine
3
vues

0
téléchargements
L'étude interne du système de décision et des pratiques de gestion de SA choisies selon ces critères doit permettre une vision comparative de la relation entre ces organismes, leurs liens institutionnels et leur environnement (réservataires, services sociaux, associations, etc.) Une attention particulière serait portée à la relation directeur/président, et à l'influence que le mode de nomination des personnels de direction peut avoir sur leurs politiques et leur mise en oeuvre. (extrait du projet)